Publié par

Eau chaude sanitaire… eau dure

Techliquid vous informe

Techliquid traitement anti calcaire haute performance par réacteur ionique anti calcaire


Eau chaude sanitaire… eau dure


Anti calcaire eau chaude sanitaire collective et individuelle
Pour la production d’eau chaude sanitaire, la chaleur est transmise à l’eau potable par un serpentin dans un chauffe-eau relié à une chaudière à combustible.

Le tartre du réseau d’eau chaude sanitaire provient de la cristallisation sous l’effet
de la chaleur. Plus la température de l’eau augmente plus le calcaire précipite, le calcium se combine aux carbonates pour former la Carbonate de Calcium ou calcaire au dessus de 55°C, la totalité du calcaire se dépose.

Le calcaire isole les corps de chauffe, comme pour le chauffage le tartre s’accumule dans les canalisations sur les parois et le fond du chauffe-eau ou unité de stockage, qui engendrent une perte du volume utile et la chute du débit d’eau jusqu’à un niveau de circulation nul.

Techliquid tartre calcaire


Il se forme une croûte calcaire autour des serpentins
ou des éléments chauffants.
Mauvais conducteur, le tartre ralentit le transfert de chaleur
(augmentation du temps de chauffe et de la consommation d’énergie) .

Le rendement énergétique du  ballon d’eau chaude baisse avec l’épaisseur du tartre formé, à titre d’exemple: une formation calcaire sur un serpentin de 10 mm de tartre augmente la consommation d’environ + – 50%  en fonction du type de chauffe eau.
Il se forme deux fois moins de tartre à 55°C qu’à 65°C,


Le tartre accumulé et la température dans les canalisations d’eau chaude sanitaire facilite le développement des bactéries. Lorsque le volume total des équipements de stockage est supérieur ou égal à 400 litres, l’eau contenue dans les équipements de stockage doit être en permanence à une température supérieure ou égale à 50°C à la sortie des équipements pour  éviter que des bactéries pathogènes ( ex : légionelles, bactéries présentes à l’état naturel dans l’eau ) ne se développent dans les réseaux d’eau chaude sanitaire des bâtiments d’habitation et bâtiments recevant du public.

Dans le cadre d’un bouclage de réseau d’eau chaude, il est indispensable de traiter non seulement l’eau froide mais également les bouclages avec un réacteur anti calcaire à faibles pertes de charges pour préserver l’équilibrage du réseau.

En s’entartrant les équipements de production d’eau chaude durent moins longtemps.  La chaudière, le ballon deviennent moins performants et s’usent prématurément, créant une multipliquation des interventions . Pour les mitigeurs , les douchettes et mousseurs des  changements fréquents .

Pour que le chauffe-eau ne gaspille pas d’énergie, pour augmenter sa durée de vie (corrosion) et pour éviter les risques de prolifération microbienne et bactérienne
il est conseillé d’utiliser la technologie de protection ECS
par réacteur anti calcaire permanent eau chaude collectif Techliquid


Pour la production d’eau chaude sanitaire individuelle, une chaudière individuelle
peut assurer la production d’eau chaude, instantanée ou stockage grâce à un ballon. Réglage de la température du chauffe-eau en respectant la réglementation relative à la prévention des brûlures et au développement des légionelles.


La température de l’eau chaude sanitaire est règlementée en France
par  l’arrêté du 15/12/2005

 

Publié par

Eau chaude sanitaire collective

Eau chaude sanitaire collective Techliquid vous informe

pour votre santé réacteur adoucisseur anti calcaire sans sel techliquid


Eau chaude sanitaire pour collectif


Avec l’amélioration des propriétés énergétiques des bâtiments, l’eau chaude sanitaire collective devient la nouvelle source de performance énergétique.

Hier consommatrice d’énergie encore modeste par rapport au chauffage, l’eau chaude sanitaire devient, un enjeu énergétique pour le bâtiment d’habitation collectif. Si son poids dans le budget d’une collectivité augmente, les consommations et coûts de la distribution d’eau chaude sanitaire peuvent s’optimiser .

6 mois de chauffage, mais 12 mois de production d’eau chaude sont nécessaires pour
la cuisine et l’eau chaude sanitaire dans  tous les bâtiments d’habitations, bâtiments
tertiaires et publics.

anti-calcaire-eau-chaude-sanitaire

Eau chaude sanitaire collective

Pour l’eau chaude sanitaire collective comme le chauffage collectif,
la production est en chaufferie
(chaudière  d’un immeuble).

 

La puissance doit  pouvoir faire face  à des besoins importants (1 ou 2 chaudières).
Instantané ou couplé à une unité de stockage tampon
(plusieurs milliers de litres pour un gros  collectif) .

Le système de production d’eau chaude est distribué par un circuit indépendant
de celui du chauffage.
L’eau chaude sanitaire est distribuée aux différents logements par réseaux
de canalisations.
Le calorifugeage lui  permet d’isoler le réseau pour éviter le refroidissement
de l’eau de la chaufferie aux logements.

Le bouclage de l’eau chaude est nécessaire pour maintenir une température suffisante dans tout le circuit d’eau chaude sanitaire. Mais attention aux déperditions par les longueurs de surface d’échange. Il est plus avantageux d’équiper ces bâtiments de leur propre système de production pour gagner sur les longueurs de boucle,  l’objectif étant
de réduire la déperdition aux points de puisages. Une forte isolation du réseau peut compenser l’effet négatif des multiplications de colonnes.

En revanche, le calorifugeage des antennes de distribution individuelle sans  intérêt
sur le plant thermique, favorise le développement des bactéries.