Publié par

La protection de chaudières individuelles une étape inévitable…

Protection anticalcaire chaudières individuelles habitat collectif Techliquid vous informe

pour votre santé réacteur adoucisseur anti calcaire sans sel techliquid


la protection de chaudières individuelles et dégâts des eaux la solution EFG



Actuellement, les industriels du génie climatique produisent  des chaudières, brûleurs et radiateurs à haute efficacité, une augmentation des dégâts liée à la formation de calcaire est très largement constatée  sur les chaudières individuelles nouvelle génération de par la chute de qualité des composants, leur miniaturisation et les surfaces d’échange plus compactes qui aménent une charge thermique bien plus importante.

Les installations et canalisation de chauffage des bailleurs sociaux peuvent donc être les victimes collatérales du calcaire, formation de boue, obstruction du système de chauffage  et la diminution des performances.

Le dépôt de plaques calcaires fragilise davantage vos appareils de chauffe et conduit une surconsommation et une perte énergétique importante sans jamais atteindre les températures désirées de manière récurrente.


Les températures des surfaces d’échange ayant très fortement augmenté,  entraînent une surcharge thermique de l’acier pouvant amener une formation de fissures  avec pour conséquence un dégât des eaux .

Suite à un  dégât des eaux découlant du calcaire, de nombreux locataires font l’amère expérience de vivre sans eau chaude ni chauffage. En cause, des canalisations qui se sont détériorées suite  à l’entartrage.



Plus d’un million de dégâts des eaux en France chaque année (coût moyen 3800 euros).

Un sinistre sur deux est un dégât des eaux.
Près d’un litre d’eau sur cinq est perdu dans des fuites d’eau.
Des anomalies sont constatées dans 58% des établissements contrôlés.

Dans le cadre d’un dégât des eaux, le bailleur peut être condamné à indemniser son locataire

Ainsi, un bailleur a été condamné à indemniser le préjudice subi par un locataire lors de l’inondation car ce sinistre était dû au mauvais entretien d’une canalisation de l’immeuble


Le bailleur peut être condamné à indemniser son locataire


Le bailleur a l’obligation absolue d’assurer à son locataire la jouissance paisible du bien loué. En cas de dégât des eaux lié au calcaire, il ne peut pas s’en dédouaner.

Les dommages causés par une malfaçon, un défaut de construction, la vétusté de la plomberie trop âgée ou mal entretenue mais également les négligences sont donc à la charge du bailleur.

Si le sinistre a détérioré les possessions du locataire, il donne droit à une indemnisation par le loueur. Plus largement, il doit indemniser le trouble de jouissance subi par son locataire et assurer la réparation des vices qui empêchent un usage normal.

La protection  de chaudières individuelles est une étape inévitable dont découlera la réussite des économies d’énergie, l’apaisement et le confort des locataires, mais aussi d’éviter des catastrosphes bien plus importantes.


Afin d’éviter une multiplication des postes et des coûts, Techliquid vous rappelle qu’il est possible d’utiliser efficacement une protection anti calcaire Techliquid sur l’eau froide générale (EFG).

Anti calcaire professionnel pour réseau d'eau collectif EFG, ECS

 

Le procédé Techliquid sans modification de la composition chimique de l’eau assure une protection sur l’ensemble du réseau de canalisation d’eau des immeubles d’habitat collectif équipés en chaudières individuelles et permet de traiter à la fois le réseau eau chaude et le réseau eau froide neuf ou ancien.


Techliquid anti calcaire accueil 

Techliquid l’utilisation efficace de l’énergie et de l’eau